AQUARIOPHILES ALGERIENS
BIENVENUE AUX AQUADZDEURS


Like/Tweet/+1
Derniers sujets
» Comment nourrir mes alevins ?
2017-03-26, 21:25 par lartiste

» Nourriture maison pour poissons omnivores
2017-01-28, 20:56 par Silver

» 3 animaleries à Saoula
2016-06-29, 03:18 par sicele5

» Animalerie de Cheraga
2016-06-25, 13:42 par Newprince

» liste animaleries d'oran
2016-04-29, 15:14 par sicele5

» Crustacé à identifier
2016-03-05, 20:32 par M@Hd!

» Animalerie a ANNABA ?
2015-11-21, 22:46 par gentlezman

» Frontosa " Cyphotilapia frontosa "
2015-11-16, 22:53 par Adlanov

» Cichlidés africains " appellation anglo-saxonne "
2015-11-16, 10:22 par Adlanov

Les posteurs les plus actifs de la semaine


généralités sur l'alimentation des poissons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

généralités sur l'alimentation des poissons

Message  doky81 le 2012-09-08, 10:20

salut en visitant d'autres sites je suis tombé sur un article très intéressant j'aurais aimé le copier mais ça aurait été une violation du droit de cet auteur qui a si bien su résumer ce sujet
voici le lien
http://www.aquaportail.com/articles-item-25-tout-sur-la-nourriture-pour-nos-poissons-d-eau-douce.html



avatar
doky81

Messages : 1222
Date d'inscription : 28/08/2012
Age : 36
Localisation : alger

Revenir en haut Aller en bas

Re: généralités sur l'alimentation des poissons

Message  admin le 2012-09-09, 00:50

Merci pour l'info et l'idée mon ami
avatar
admin
Admin

Messages : 1601
Date d'inscription : 26/08/2012

http://aquadz.forumalgerie.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: généralités sur l'alimentation des poissons

Message  sicele5 le 2012-09-09, 12:49

merci pour l article .
j aimerais bien savoir quelle nourriture donner a mes poissons ici en Algérie vu le peu de choix qui s offre a nous.
ou y a t il des recettes maison testées par les membres
avatar
sicele5
Admin

Messages : 1492
Date d'inscription : 07/09/2012
Age : 53
Localisation : chlef

http://aquadz.forumalgerie.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: généralités sur l'alimentation des poissons

Message  doky81 le 2012-09-09, 17:02

ça dépend du type de poisson sicele celle que j'utilise en général c'est du "intadj watani" la fameuse boite jaune de setif a prix abordable (dont on ne citera pas le nom sur le forum sauf s'il finance le site Very Happy je rigole "enfin" sinon faut éviter tout se qui est bon marché ou en vrac en général elle ne permettent pas une bonne croissance des poissons.et les aliment importés de bonne qualité sont en général trop cher.sinon pour le naturel y'a les moustique et surtout leurs larves et ce n'est pas ça qui manque en algerie.pour la nourriture vivante faut se procurer les souches de micro-vers et d’artémias(parfois disponible voir ouedkniss)
voila
sicele5 a écrit:merci pour l article .
j aimerais bien savoir quelle nourriture donner a mes poissons ici en Algérie vu le peu de choix qui s offre a nous.
ou y a t il des recettes maison testées par les membres
avatar
doky81

Messages : 1222
Date d'inscription : 28/08/2012
Age : 36
Localisation : alger

Revenir en haut Aller en bas

réponse complète (bonne lecture)

Message  Marekho le 2012-09-12, 21:18

L'alimentation
La nourriture des poissons d'eau douce est si diversifiée dans leur environnement naturel qu'on ne peut trouver deux sortes de poissons qui mangent la même chose. En aquariophilie, cette diversité est très modestement représentée par les différentes nourritures disponibles et animaux à manger. Toute-fois, la plupart des poissons d'aquarium s'en contentent quand on essaye de répondre à leurs exigences. Ainsi, il faut bien connaître les avantages et les inconvénients des diverses nourritures et suivre quelques règles de base sur l'alimentation.

Les aliments séchés lyophilisés (paillettes, granulés)

Il en existe de nombreuses variétés, proposées dans le commerce aquariophile sous forme de paillettes ou de granulés de tous calibres. Ils constituent la nourriture de base. En effet, ces aliments sont étudiés pour convenir à la majorité des poissons omnivores. De composition équilibrée conçue par des diététiciens spécialistes, ce sont d'escellents aliments. Ils ont cependant le défaut d'être souvent trop riches en graisse (lipides). la gamme des produits disponibles dans le commerce est considérables, de nombreuses industries s'étant intéressées à leur fabrication. La progression de leur vente suit une courbe ascendante parallèle à celle du loisir aquariophile. La plupart des aliments séchés ou lyophilisés se présentent sous formes de paillettes, de flocons ou de granulés dont le calibre varie selon la taille des poissons à alimenter. Ce conditionnement assure une bonne flottaison à la surface de l'eau, ce qui permet à la plupart des poissons de saisir l'aliment avant qu'il ne tombe sur le fond. Des présentations en très fines miettes, voire en farine micronisée sont même disponibles en vue de l'alimentation des alevins. En résumé, les aliments industriels sont devenus indispensables. De nombreux poissons s'en contentent toute leur vie sans incidence particulière sur leur santé. C'est ce qui ce passe dans l'aquariophilie familiale dite "de salon", où l'on recherche la simplification des soins et de l'entretiens.

Les moules

Elles seront préalablement ébouillantées par une courte cuisson à feu vif, ce qui permet de les détacher facilement de leur coquille. Ces moules peuvent être conservées quelques jours au réfrigérateur et distribuées ou hachées. La plupart des poissons en sont très friands.

Le zooplancton vivant

On trouve dans nos mares de nombreux animalcules (petits crustacés, larves de moustiques, infusoires, rotifères) qui peuvent être récoltés lorsque la saison est favorable. Ces aniamaux constituent une alimentation de prmier choix pour de nombreux poissons dulcicoles de taille petite ou moyenne. La récolte se fait à l'aide d'un filet profond bien emmanché en tulle fin que l'on promènera lentement en pleine eau près du fond, sans remuer la vase. Après chaque passage le filet est retourné dans un seau empli d'eau de la mare, de façon à détacher le produit de la récolte. Quand on considère que celle-ci est suffisamment abondante, on pratique un premier tri en la filtrant sur un tamis de maille assez grande (4 millimètre). Ce premier tri élimine les brindilles et débris végétaux divers, la faune indésirable (dytiques, noctonètes, larves de libellules, sangsues, escargot d'eau). Les tris définitifs se font à la maison par passage au travers de tamis de mailles désroissantes. Les principaux animalcules utiles qui peuvent être récoltés sont :

- Les daphnies : appelées aussi puce d'eau, ce sont de petits crustacés d'eau douce qui mesurent de 1 à 4 millimètres suivant les espèces. Elles sont très appréciées des poissons ;

- Les cyclopes : ce sont des crustacés plus petits que les daphnies, avec lesquelles ils cohabitent le plus souvent. Leur taille est de l'ordre du millimètre. Ils conviennent donc parfaitement à l'alimentation des petits poissons, d'autant plus que leur carapace est plus fine que celle des daphnies ;

- Les larves de chironomes (vers de vase) : le ver de vase n'est en fait pas un ver mais la forme larvaire du chironome plumeux, moustique non piqueur. On le trouve dans les sols vaseux des mares riches en matières organiques.

Les aliments surgelés

Depuis une quinzaine d'années, l'usage des surgelés s'est considérablement développé. De nombreux produits destinés à l'alimentation humaine, comme les moules, peuvent être utilisés. Des surgelés de divers zooplanctons sont disponibles dans le commerce aquariophile (artémias, vers de vase, daphnies). Ils sont conditionnés en plaquettes ou en cubes-portions. L'emploi des surgelés pour l'aquarium doit répondre aux même impératifs de conservation que pour l'usage alimentaire humaine. En cas de coupure prolongée de courant, tous les produits doivent être jetés. Ne jamais recongeler des aliments ayants subi une décongélation. Les aliments surgelés doivent toujours être décongelés avant usage. La décongélation se fera dans un récipient empli d'eau tièdie pendant une trentaine de minutes.

Voici des exemples d'alimentation de la gamme SERA (aliments séchés)

Sera san : Le "petit déjeuner" avec du lait, de la spiruline, du carotène naturel et des vitamines ajoutées.

Sera flora : Un délice végétal avec de précieux acides aminés et de nombreuses vitamines. Active le métabolisme.

Sera vipan : Particulièrement tendre et riche en carotène. Augmente l'éclat des couleurs et la disposition frayer.

Sera cichild : Des sticks énergétiques pour des poissons d'ornement vigoureux, aux couleurs éclatantes ( sans colorants alimentaires).

Sera discus : Aliment en granulés, de qualité supérieure, pour l'alimentation appropriée des discus et autres poissons d'ornement
Coeur de boeuf congelé
Quoi de mieux que de la nourriture congelé à moindre coup ? La vie coûte cher, alors économisons !
Cette préparation sera destinée aux characidés, une famille de poisson à tendance carnivore, ainsi qu'aux cichlidés amazonien, comme les discus, les scalaires, les ramirezi et autres espèces. On pourra en distribuer deux à trois fois par semaine. Le but est de varier l'alimentation. Les paillettes commercialisées en animalerie c'est mais elles n'offrent pas tous les nutriments que l'on peut trouver dans la viande. J'ajouterais que mes jeunes discus sont nourrit à l'aide de cette préparation uniquement. Il s’agit de coeur de beuf. Inutile d'aller chercher bien loin, on en trouve dans toutes les grandes surfaces à moindre coût.
 Mise en garde 
Lors de la réalisation de cette application, vous serez dans l'obligation d'utiliser du matériel électrique et tranchant. Par conséquent, les administrateurs ou tout autres membres de l'administration se retirent de toutes responsabilité en cas de blessure et/ou dommage matériel.
Matériel nécessaire :
- Un Couteau
- Un mixeur
- Un sac congélateur
- Une assiette
Voici sans plus tarder les étapes à suivre chronologiquement.
Etape 1 : Acheter du coeur de boeuf
Il vous faut dans un premier temps acheter le coeur de boeuf. Vous en trouverez en barquette dans n'importe quel super ou hyper marché. Pour ne pas faire de pub, j'achète le mien à E.LECLERC.
Deux tranches suffira pour un poids total de 200 à 250 grammes.

Etape 2 : Découper les tranches
A l'aide d'un couteau, vous couperez les tranches en cubes d'environ 3cm carré. Attention aux outils tranchant, inutile de vous coupez un doigt lors de cette préparation.

Etape 3 : Mixer les morceaux
Placer plusieurs morceaux de coeur de boeuf dans le mixeur. Ne mettez pas tout à la fois, surtout si votre matériel n'est pas très récent comme le miens . Mixer jusqu'à obtenir une sorte de pâte bien homogène.


Etape 4 : Stocker en sac congélateur
Disposez environ 200 à 250 grammes de coeur de boeuf dans un sac congélateur soit environ deux tranches.
A l'aide d'un rouleau à pâtisserie, étalez le tout jusqu'à obtenir une plaque de 2 à 3 millimètres d'épaisseur.


Etape 5 : Mettre en sac congélateur
Ce n'est peut être pas une surprise, vous devez mettre votre "plaquette" d'aliment au congélateur . Vous pouvez la transporter à plat à l'aide d'un calendrier suffisamment grand.
Comptez deux jours pour que le coeur de beuf soit complètement congelé. Vous en couperez ensuite des morceaux (à la main c'est très facile) pour les distribuer à vos écailles.
Personnellement je ne les décongèles pas, je donne les morceaux à la main ce qui provoque une décongélation rapide dans le bac. (Les poissons mangent au fur et à mesure).
Les infusoirs, élevage et maintenance
De même dimension environ que les rotifères, de 0.05 à 1 mm, les infusoires sont des animaux unicellulaires visibles clairement au microscope se nourrissant de bactéries, ils constituent une bonne nourriture vivante pour les alevins très jeunes souvent difficiles a nourrir car disposant d'une petite bouche.
Mais rentrons dans le vif du sujet, l'élevage et la maintenance des ces êtres vivants.
Matériel nécessaire a leur élevage
- Eau
- Riz paddy ( = non décortiqué trouvable en magasins rayon bio)
Comment les faire apparaître?
1) faire bouillir 10 cL d'eau dans laquelle se trouvent 1 cuillère de riz toujours entier
et ce durant 15 minutes
2) rajouter au tout 10 cl d'eau " normale " pour diluer le tout
3) dans une fiole, un tube a essais, ou, a défaut, un "récipient" a petit goulot, ajouter
1 mL de l'eau de votre aquarium puis fermer le tout avec un bouchon de coton
4) laisser reposer a température ambiante (21 C° est parfait)
Durant ce temps, les bactéries vont se développer, et l'eau, elle, se troubler pour redevenir claire par la suite, une ration de 15 mL une moyenne pour 30 alevins environ
Voila a vous de jouer
Larves de moustiques
Les larves de moustiques, vivantes ou mortes, constituent un excellent complément de nourriture pour la plupart des poissons d'aquariums. Faciles à capturer, à conserver et à distribuer, il serait vraiment dommage de s'en priver ! D’autant plus que complément riche en protéine ne vous coûtera absolument rien.
avatar
Marekho

Messages : 64
Date d'inscription : 08/09/2012
Age : 28
Localisation : Alger

Revenir en haut Aller en bas

Re: généralités sur l'alimentation des poissons

Message  Noor26 le 2012-09-12, 21:27

Merci c'est très gentil de nous consacrés autant de temps pour nous aider Smile
avatar
Noor26

Messages : 252
Date d'inscription : 09/09/2012
Age : 23
Localisation : Alger

Revenir en haut Aller en bas

Re: généralités sur l'alimentation des poissons

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum